Publié le : 31 janvier 20204 mins de lecture

Vous avez une réunion importante à l’autre bout du globe et vous avez décidé de prendre un avion pour le trajet. Seulement, le vol a été annulé à la dernière minute. Vous risquez donc de perdre vos partenaires, ainsi que votre business. Sachez qu’il est possible de se faire indemniser. Voici notamment les choses à savoir en cas d’annulation de vol.

Les droits des passagers en cas d’annulation de vol

Un vol peut toujours être annulé suite à un événement imprévisible tel que la panne, la grève du personnel ou une catastrophe naturelle. Cependant, cette annulation peut causer de nombreux dommages aux passagers. C’est pourquoi, la loi a prévu des possibilités d’indemnisation en cas de retard ou annulation de vol. Cette indemnisation s’élève entre 250 et 600 euros, en fonction de la longueur du trajet. Elle inclut le remboursement du billet d’avion et une compensation pour perturbation. En cas de retard de plus de 2 heures, la compagnie aérienne a également l’obligation d’offrir des collations et des boissons à ses passagers.

Toutefois, ces droits ne s’appliquent pas lorsque l’annulation de vol est causée par le passager, lui-même. Dans ce cas, il ne peut pas se prévaloir d’un remboursement, sauf s’il a souscrit une assurance vol annulé. Il bénéficiera ainsi d’une indemnité auprès de son assureur.

Les conditions d’attribution d’indemnité pour vol annulé

Certes, les passagers bénéficient d’un droit à l’indemnisation en cas d’annulation de vol. Seulement, elle doit respecter certaines conditions.

Tout d’abord, l’annulation doit être annoncée au moment de la date du vol. Si elle a été annoncée 2 semaines en avant, le passager n’a pas le droit de recevoir une indemnité de compensation. En effet, on prétend qu’il a été suffisamment informé.

Ensuite, l’annulation doit être causée par un événement ordinaire comme une panne technique ou un dysfonctionnement de la compagnie aérienne. Un vol annulé pour cause de mauvais temps ne donnerait pas lieu à une indemnisation. Il incombe à la compagnie de prouver l’existence de la force majeure en cas de litige.

Enfin, concernant l’assurance vol annulé, elle ne peut être attribuée que pour cause valable comme un décès, une maladie ou un refus de visa.

Les procédures pour bénéficier d’une indemnisation pour vol annulé

Dès lors que votre vol est annulé, vous devez absolument conserver tous les documents relatifs à ce dernier (billet d’avion, carte d’embarquement, etc.). Ces documents serviront de preuve en cas de litiges. Ensuite, vous devez vérifier si les causes de l’annulation sont bien mentionnées dans la loi, et si elles donnent lieu à une indemnisation. Si oui, vous allez contacter la compagnie aérienne et réclamer vos droits. Il est à noter que la procédure de demande d’indemnisation est très lente. Si vous voulez plus de rapidité, vous pouvez faire appel à une agence intermédiaire, qui exercera les formalités à votre place.

En ce qui concerne l’assurance vol annulé, il suffit de la réclamer auprès de votre assureur, avec des preuves à l’appui.